pharma|\|ë|2[)

Synthèse 0. Liste de définitions pour comprendre l'informatique

2014-09-30 mardi

Aujourd'hui, nous vous avons concocté une page des plus intéressantes, pour les débutants comme pour les confirmés : une liste de définitions permettant d'acquérir rapidement rapidement une idée claire de l'informatique. Ces définitions ont été rédigées en vue d'être les plus simples à saisir possible.

Cette page est régulièrement mise à jour :

Généralités

Ordinateur

Machine théoriquement capable de réaliser n'importe quelle tâche, dans la mesure où elle a été programmée pour l'effectuer. 1

Programme

(=logiciel)

Suite d'instructions qui permet à un ordinateur de réaliser une tâche. Un synonyme de programme est logiciel.

Internet

Réseau mondial reliant des ordinateurs. Ce réseau est utile à plusieurs choses dont :

  • le web qui permet à tous de s'exprimer et de s'informer. On y place des écrits, des enregistrements audio ou vidéo. Le web est particulièrement utile pour les recherches documentaires sur tous les sujets imaginables. On peut comparer le web à une immense médiathèque internationale où chacun pourrait mettre ses œuvres à disposition de tous et consulter celles des autres.
  • le mail (ou messagerie) qui permet d'envoyer et recevoir des messages. On peut comparer le mail à la poste.
  • le tchat (ou messagerie instantanée), qui permet également de s'échanger des messages, mais lorsque tous les interlocuteurs sont devant leurs ordinateurs. Une véritable discussion peut s'installer via le clavier ; certains parlent de clavardage ! ^^
  • la mise à jour des programmes des ordinateurs connectés.

On appelle internaute un utilisateur d'internet.

Box

Machine permettant l'accès à Internet pour les ordinateurs présents dans un bâtiment. Cette machine résulte de l'assemblage de plusieurs technologies 2 d'où son nom : box se traduit par boîte.

Logiciels

Logiciel libre

(définition juridique)

Œuvre informatique dont les auteurs ont cédé la propriété à tous : il s'agit donc d'un bien immatériel commun. (Notons bien que la paternité d'un logiciel libre est conservée, sauf pour d'éventuels cas de contributions anonymes.)

Logiciel libre

(définition technique)

Programme pour lequel chacun dispose des 4 droits (ou libertés) suivant(e)s :

  1. Le droit d'exécuter du programme sans restriction.
  2. Le droit d'étudier et de modifier le programme sans restriction.
  3. Le droit de distribuer le programme sans restriction.
  4. Le droit de distribuer sa version modifiée du programme sans restriction.

Logiciel open source

(Synonyme de logiciel libre)

Un logiciel open source doit respecter l'Open Source Definition (rédigée par l'OSI) qui est une autre manière d'expliquer les quatre libertés des logiciels libres.

Il existe cependant des nuances entre les deux expressions, mais n'est-ce pas le cas dans toute synonymie ?

En tout cas, il n'existe pas à l'heure actuelle de logiciel déclaré open source qui ne soit pas reconnu comme libre et vice-versa.

Logiciel privateur

(= logiciel non-libre)

Œuvre informatique dont les ayant-droits (les propriétaires exclusifs) privent les utilisateurs d'un ou plusieurs droits sur l'œuvre.

Notons que les ayant-droits d'un logiciel privateurs n'en sont pas toujours les auteurs (et c'est même plutôt rare).

Certains auteurs utilisent couramment bien qu'à tort d'autres expressions pour désigner un logiciel privateur :

  • Logiciel propriétaire. Traduction impropre de l'anglais proprietary software qui semble correct dans cette langue et dans le droit américain. En effet, au moins dans le droit français et la langue française, les logiciels libres appartiennent effectivement à quelqu'un : chacun d'entre nous ! ^^
  • Logiciel payant. Un logiciel libre est certes gratuit. Cependant, les logiciels privateurs ne sont pas tous payants. Certains d'entre eux se diffusent en effet « librement », mais ils n'en sont pas libres pour autant. Pour ne citer que les limitations les plus courantes de logiciels non-libres pourtant gratuits :
    • Si l'accès à leur code source n'est pas possible, il est impossible ou de les modifier ou juste de les étudier.
    • Un service payant effectué par d'autres que les ayant droit est limité voire impossible.
  • Logiciel commercial. Il est possible de faire du commerce avec du logiciel libre : un commerce de service autour du logiciel libre. *C'est ainsi que fonctionne Logibaba*3, et ce modèle économique est vivement encouragé par les organisations de promotion du logiciel libre. 4

Sinon, l'expression « logiciel non-libre » est également parfaitement correcte.

Applications graphiques

Application

Logiciel directement en relation avec l'utilisateur. Une application ne fait donc pas partie des logiciels effectuant des tâches de fond. (Un débutant peut avoir du mal à concevoir qu'il existe d'autres types de logiciels que des applications. ^^)

Gestionnaire de fenêtre

Logiciel qui permet l'affichage des cadres (appelés fenêtres) au sein desquels s'affichent les applications courantes.

Gestionnaire de fichier

Logiciel de classement des fichiers et répertoires.

Navigateur web

(= Client web)

Logiciel permettant de consulter les documents écrits, audio ou vidéo mis en ligne par les autres internautes (que ceux-ci soient des particuliers, des administrations ou des entreprises).

Traitement de texte

(logiciel de)

Logiciel de rédaction et de mise en page de documents écrits et éventuellement illustrés, tels qu'une lettre ou un rapport. Deux exemples de logiciel libre de traitement de texte sont LibreOffice et Apache Open Office.

Footnotes:

1

Aujourd'hui, on trouve des ordinateurs partout, dans nos maisons, dans nos bureaux, dans nos poches, à nos poignets. Certaines prothèses disposent désormais d'un ordinateur embarqué.

2

Parmi les technologies présentes dans une box, on peut citer le modem, le routeur, le switch, l'émetteur-récepteur wifi, le serveur de fichier ou le serveur d'impression.

3

Édit du mardi 13 février 2018. Logibaba, c'est ainsi que j'appelais jusqu'en 2015 mon initiative d'entreprise basé sur le Libre. Désormais, ça s'appelle Numéthik.

4

Voici références expliquant le fonctionnement de l'économie du logiciel libre :

Moi CC-BY-SA

Send me an email

I love Free Software Free Software, Free Society Datalove Liberté professionnelle Privacy Journée internationale contre les DRM

Site presque auto-hébergé généré chez Grifon par Debian et Nginx | thème dérivé de Dark & Blue.

© Nicolas Floquet - CC-BY-SA | Édité sous Emacs 24.5.1 (Org mode 8.2.10).